LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE
Qu’est-ce que la chirurgie réfractive ?

On appelle Chirurgie Réfractive, les interventions ophtalmiques qui visent à corriger les défauts rétractifs de l’œil tels que : la myopie, l’astigmatisme, l’hypermétropie ou la presbytie. L’objet de ces interventions est pour le patient de pouvoir s’affranchir du port de lunettes ou de lentilles de contact pour corriger sa vision.

Vision normale

La chirurgie réfractive a fait ses débuts dans les années 80. Depuis, les techniques d’intervention ont considérablement progressé grâce à la technologie des lasers. De nos jours, ces interventions sont devenues courantes surtout pour la myopie.

 

La chirurgie réfractive consiste à modifier le rayon de courbure de la cornée, au centre et en périphérie. Cette intervention permet d'accroître ou de réduire la puissance optique. Le remodelage de la cornée est réalisé grâce à un laser spécifique : le laser Excimer. 

L’absorption du rayon ultraviolet par la cornée permet la photoablation du tissu de la cornée au micron près. Cette technique est la plus courante et permet de corriger :

La vision de près est nette mais les objets éloignés sont flous.

> La chirurgie réfractive va diminuer la courbure de la cornée.

La myopie

La vision est déformée et floue de près comme de loin. Les distances sont imprécises.

> Le laser de la chirurgie réfractive va régulariser la courbure de la cornée.

L'astigmatisme

Vision trouble liée à l’âge rendant la focalisation difficile de près. Elle apparait classiquement entre 40 et 45 ans.

> L’intervention au Lasik consiste à corriger la forme de la cornée pour créer une pseudo-accommodation avec deux zones de vision. (Une zone pour la vision de près, une zone pour la vision de loin.)

Le chirurgien privilégiera une vision de loin sur l’œil dominant et une vision de près sur l’œil dominé.

La presbytie

La vision est floue de près. L’objet distant est focalisé en arrière de la rétine.

> La chirurgie réfractive va augmenter la courbure de la cornée.

L'hypermétropie
 ! Adieu les lunettes

Le laser Excimer et le femtoLASIK permettent des interventions correctrices de la myopie, de l’hypermétropie, de l’astigmatisme et de la presbytie.

C’est une méthode efficace qui permet de corriger la vision en modifiant la forme de la cornée. Pour se faire, on utilise deux lasers :

– Le laser femtoseconde : pour la découpe du capot dans le stroma cornéen. 

– Le laser Excimer, pour la correction du défaut visuel.

1/3
Existe-t-il plusieurs techniques chirurgicales  ?

Le chirurgien choisit avec vous la technique chirurgicale en fonction des examens préalablement réalisés : la PKR* laser de surface ou le LASIK.

La cornée est recouverte d’une fine pellicule protectrice appelée épithélium.

Pour la PKR, l’épithélium est retiré avant le traitement laser.

Pour le LASIK, la cornée est découpée à l’aide d’un laser femto seconde et le capot cornéen créé reste solidaire grâce à une charnière. Il est repositionné après le traitement laser sans aucune suture.

Laser de surface PKR
 

ÉTAPES - PKR

Le laser de surface ou PKR (PhotoKératectomie Réfractive) : est utilisé directement sur la surface de la cornée. L’épithélium a été ôté au préalable.

La correction est effectuée sur le stroma superficiel, couche située sous l’épithélium.

Après la phase de réépithélialisation, la cornée est alors aplatie et la vue corrigée.

Cette technique est idéale pour les myopies faibles ou moyennes.

Elle est particulièrement recommandée pour les personnes aux cornées fines, irrégulières ou présentant des anomalies (cicatrice, etc...)

1 - Découpe du capot cornéen
2 - Traitement au laser
3 - Réépithélialisation
4 - Aplatissement du capot cornéen
1/4
Laser intra-stromal
ou femtoLASIK
 
ÉTAPES - LASIK

Le Lasik est utilisé pour réaliser le « volet cornéen superficiel ».

Le principe consiste à découper une fine lamelle dans l’épaisseur de la cornée, et réaliser au laser un remodelage en profondeur de la courbure cornéenne.

Aucune suture n’est nécessaire, le volet cornéen va cicatriser tout seul.

1 - Découpe du capot au laser
2 - Traitement au laser
3 - Repose du volet cornéen
4 - Aplatissement de la courbure cornéenne
Conditions pour bénéficier d'une chirurgie réfractive

+ Avoir plus de 20 ans, ou avant si le patient souhaite passer certains concours (École pompier, police ou aviation)

+ Avoir une vision stable, 

+ Être en bonne santé, 

+ Ne pas voir de maladie oculaire,

+ Ne pas être enceinte.

Bilan pré-opératoire

Lors d’une première consultation, l’ophtalmologiste vérifiera :

L’acuité visuelle avec la mesure des lunettes portées et de la vision actuelle du patient.

Il réalisera :

– un examen clinique complet,

– un scanner cornéen appelé topographie cornéenne afin de vérifier l’épaisseur et la régularité de la cornée. 

À l’issue de ce bilan, il confirmera, on non, si le patient est opérable et déterminera quelle est la meilleure technique opératoire pour le patient. (Lasik ou PKR).

Une deuxième consultation sera nécessaire.

Lors de celle-ci, votre ophtalmologiste réalisera :

– un examen du fond d’œil. Le patient devra venir avec les pupilles dilatées (cycloplégie),

– une seconde acuité visuelle sous cycloplégie, afin de confirmer les valeurs des défauts visuels à corriger.

1/6
L'intervention

La chirurgie réfractive a lieu en ambulatoire. Elle est pratiquée sous anesthésie locale par collyre, et si besoin complétée par un léger tranquillisant. L’intervention au laser dure quelques minutes durant laquelle votre chirurgien ophtalmologiste vous fera simplement fixer le regard sur un point lumineux. 

La technique chirurgicale est indolore. L’opération est réalisée par un ophtalmologiste expérimenté, assisté d’un responsable sécurité laser. Cette technologie de dernière génération est contrôlée avant chaque intervention.

À la fin d’une intervention PKR, une lentille de pansement est placée sur l’œil

Suites opératoires

Le patient peut rentrer chez lui le jour de l’intervention mais doit être accompagné. La conduite est fortement déconseillée.

Un traitement avec des collyres antibiotiques et anti-inflammatoires sera prescrit pour une durée d’environ un mois. Il est recommandé de porter des verres filtrant les UV après l’opération et d'éviter les expositions au soleil. La baignade est également déconseillée durant un mois.

Après une PKR : de fortes douleurs apparaitront 2h après l’intervention et dureront 48 h.

Il est préférable de prévoir quelques jours d’arrêt de travail. Pour favoriser la cicatrisation, le port d’une lentille spéciale est recommandé pour limiter la douleur, en accompagnement de prise d’antalgiques.

La lentille sera retirée par votre ophtalmologue 3 jours après.

Après un Lasik : les suites opératoires sont moins douloureuses, mais un léger voile peut créer une gêne pendant quelques jours, ainsi qu’une sensation de « grain de sable ». La récupération est rapide, une activité peut être reprise deux jours après l’opération.
Il est interdit de se frotter les yeux durant les 24 heures suivant l’intervention.

Les résultats

Selon le type de correction choisie, la stabilisation optique est possible au cours du premier mois pour une correction par Lasik de la myopie. Il faut compter entre 2 à 3 mois pour une correction de l’hypermétropie ou de fort astigmatisme.

À la suite d’une PKR, l’amélioration visuelle apparait au cours des premières semaines suivant l’intervention et se stabilise dans les deux mois qui suivent.

Risques et complications

Comme pour toute chirurgie, il existe différents risques :

  • risques infectieux 

  • risque de reprise nécessaire

  • déplacement du capot

  • cicatrisation excessive

et quelques effets secondaires possibles :

  • sécheresse oculaire

  • vision dédoublée

  • altération de la vision nocturne

  • perception d’un halo lumineux

 

Il est recommandé de consulter votre ophtalmologue afin qu’il vous guide vers une solution appropriée.

Ou appelez le 01 71 79 11 11

OPH95 a été certifié ISO 9001 par Bureau Veritas. Certification pour la qualité de ses pratiques en ophtalmologie.

OPH95

4 Rue Xavier Bichat

95520 Osny

OPH95 Centre ophtalmologique du Val d'Oise - Consultations - Orthoptie - Chirurgie au laser - Chirurgie de la cataracte - Chirurgie de la rétine - DMLA - Injections de toxine botulique

Tous droits réservés. 2019 © oph95